Skip to content


Le Dimanche 11 décembre 2016 à 8:26

« La subversion c’est de conjuguer le bonheur, non ? »


On reprend la route pour aller mieux découvrir Najac (Aveyron), ses habitants et ses environs. On devrait aussi repasser à Chanteix (Corrèze) et à Eymoutiers (Haute-Vienne). En attendant, parlons un peu plus de quelques personnages attachants et drôles. (2 390 mots)

La gare de Najac dans "Y'a pire ailleurs" de Jean-Henri Meunier (copie d'écran)

Vous devez être abonné(e) pour lire la suite. Identifiez-vous ou Abonnez-vous pour lire cet article.

Il vous en coûtera seulement 6 € par mois !

Le seule ressource de Montpellier journal ?
Les abonnements et les dons de ses lecteurs. Abonnez-vous pour soutenir l'indépendance du site.

S'abonner

Voir aussi :

Les trois émissions de France Inter d’octobre 2014 :

Les trois films :

Et sur Montpellier journal :


Publié dans Campagne.

La visualisation des commentaires est réservée aux abonnés.